Archives annuelles : 2015

Lancement réussi pour l’AQP!

Test

Le 14 novembre, en marge de l’événement Physio 360, l’Association québécoise de la physiothérapie procédait au lancement de ses activités. De nombreux membres de l’AQP, de la profession et de ses organisations partenaires étaient réunis pour procéder à une assemblée générale de fondation et pour célébrer la formation d’un tout premier conseil d’administration élu.

[…]

Arrimage et offre de services publique-privée en physiothérapie: vers une garantie d’accès?

Au Québec, nous avons la chance de pouvoir profiter d’un réseau toujours grandissant de cliniques de physiothérapie. Ce réseau privé, partenaire du régime public grâce à ses liens avec la CSST et la SAAQ, permet aux accidentés du travail et de la route d’avoir accès aux traitements prescrits dans des délais raisonnables.

[…]

Pour un meilleur accès à la physiothérapie

Chaque année, au Québec, nous dépensons collectivement plus de 7,5 milliards de dollars en médicaments de toutes sortes. Depuis 30 ans, ces coûts augmentent en flèche et les experts en viennent à parler d’une véritable « surconsommation ». À elles seules, les dépenses en médicaments contre la douleur (analgésiques) présentent un taux de croissance de 6,3 % par année. En contrepartie, l’accès à la physiothérapie stagne, et ce même si cette discipline permet d’atténuer de nombreuses douleurs physiques en traitant leurs causes et en atténuant les facteurs de risque.

[…]

La physiothérapie au Québec – Un état de la situation

Au Québec, la réadaptation physique et la physiothérapie sont les parents pauvres du réseau de la santé et des services sociaux. En effet, faute de ressources, les patients doivent faire face à des temps d’attente qui dépassent de loin les délais acceptables. De plus, les bris de continuité dans l’offre de service sont nombreux, par exemple entre l’hôpital et l’unité de réadaptation. Le Protecteur du citoyen a d’ailleurs dénoncé cette situation.

[…]

SUIVEZ-NOUS


Ce site est une réalisation de 2000 neuf communication.