Sur demande
Événement en ligne

Certification en approche globale en gestion de la douleur

La certification « Gestion globale de la douleur » offre une approche globale novatrice du traitement de la douleur basée sur les données probantes. Cette approche intègre 10 éléments clés incluant la neuroscience et l’éducation à propos de la douleur; la réponse au stress; la respiration, la méditation, l’imagerie, le yoga et la thérapie consciente. La prise en charge de la personne en douleur est guidée par un modèle bio-psycho-social +. Cette prise en charge centrée sur la personne en douleur prend en considération les facteurs prédictifs des résultats en réadaptation, intègre des notions de compassion, de neuroplasticité et offre des exercices adaptés à sa condition grâce à des mouvements inspirés du yoga et des techniques manuelles.

_____________

Le niveau 1 est créé autour des 10 éléments clés de la certification.  Il s’agit d’une formation innovante, complète, très applicable cliniquement et vous offrant les meilleurs outils pour prendre en charge une personne en douleur dans sa globalité, et ce, selon les dernières évidences scientifiques.

 

À travers ce niveau, le participant apprendra de nombreux concepts théoriques et pratique visant à:

  • Voir la personne en douleur dans sa globalité grâce au modèle BPS +
  • Mieux comprendre la neuroscience de la douleur et son impact sur la personne en douleur
  • Être en mesure de bien expliquer le phénomène de la douleur
  • Mieux évaluer et classifier la douleur afin d’en optimiser sa prise en charge
  • Comprendre l’influence de la réponse au stress dans la gestion de la douleur
  • Considérer les facteurs prédictifs des résultats thérapeutiques
  • Introduire la respiration, la méditation, la pleine conscience, l’imagerie et le yoga en réadaptation
  • Offrir une thérapie consciente

Les éléments clés abordés sont :

  1. Le modèle BPS+
  2. La neuroscience de la douleur : Les « ceptions », la neuromatrice, les mécanismes de la douleur
  3. La réponse au stress et la théorie polyvagale
  4. Les facteurs prédictifs des résultats thérapeutiques : Motivation, locus de contrôle, l’auto-efficacité, les attentes et le lien thérapeutique
  5. La thérapie consciente
  6. L’éducation moderne à propos de la douleur
  7. La respiration
  8. La méditation et la pleine conscience
  9. L’imagerie
  10. Le yoga

OBJECTIFS

Appliquer le modèle bio-psycho-social plus dans la prise en charge de la personne en douleur.

Comprendre et être en mesure d’expliquer la neuroscience de la douleur en lien avec la pratique et la réalité clinique.

Évaluer et classifier la douleur par mécanismes pour optimiser la prise en charge

Justifier l’application des questionnaires validés dans la gestion des traitements de la douleur.

Comprendre l’implication clinique de la réponse au stress et de la théorie polyvagale chez la personne en douleur et l’appliquer dans sa prise en charge.

Reconnaître l’importance des facteurs prédictifs au résultats thérapeutiques, des facteurs psycho-sociaux, du sommeil et de la conservation d’énergie dans la prise en charge de la personne en douleur.

Intégrer les bases du yoga, de la méditation pleine conscience, de la cohérence cardiaque et de l’imagerie dans l’optimisation de l’évaluation et la prise en charge de la personne en douleur.

______________

Dans ce Niveau 2, Emmanuelle se joint à Stéphanie Thibault-Gagnon PhD, afin d’offrir au thérapeute une intégration clinique de l’approche globale en gestion de la douleur (AGGD).

L’étudiant sera guidé à travers les diverses étapes de l’AGGD à l’aide de l’évaluation, l’analyse et la prise en charge de la personne en douleur. Il verra une démarche claire d’évaluation autant subjective, qu’objective. Il pourra parfaire son raisonnement clinique grâce aux outils d’analyse. Ces outils incluent, entre autres, un algorithme décisionnel, un aide-mémoire et un plan d’action pour la personne en douleur. Il verra ensuite la prise en charge AGGD guidée par la « thérapie consciente », des outils cliniques et intégrant 4 stratégies thérapeutiques.

Le participant aura de nouvelles notions à propos du système myofascial et de nouveaux exemples de traitements. L’étudiant pourra également améliorer sa compréhension de l’application clinique de l’AGGD grâce à une histoire de cas complète d’une personne souffrant de douleur généralisée. Des techniques concrètes de prise en charge seront démontrées afin que le participant complète ce niveau avec des outils cliniques autant face à son raisonnement que sa prise en charge de la personne en douleur.

OBJECTIFS

Conceptualiser et intégrer les éléments clés de la certification dans une approche globale en gestion de la douleur (AGGD)

Reconnaitre l’influence du système myofascial sur les douleurs.

Connaitre les principales lignes myofasciales et leur influence dans l’AGGD.

Être en mesure d’évaluer, selon son champ de compétence, la personne en douleur en utilisant l’évaluation AGGD.

Appliquer l’algorithme décisionnel afin de guider la prise en charge de la personne en douleur.

Utiliser l’aide-mémoire du thérapeute pour aider le raisonnement clinique et guider le plan de traitement conjoint de la personne en douleur.

Utiliser le plan d’action de la personne en douleur pour élaborer et guider le plan de traitement conjoint de la personne en douleur.

Choisir et appliquer les stratégies de prise en charge selon le raisonnement de l’AGGD.

Guider la prise en charge de la personne en douleur avec la thérapie consciente.

Utiliser le journal de bord quotidien pour mieux guider la quantification d’activités de la personne en douleur.

Utiliser l’outil Objectifs SMART pour aider la personne en douleur à établir des objectifs thérapeutiques.

Conceptualiser l’application de l’AGGD complète dans une histoire de cas clinique

Informations
Public cible
Pour tou·te·s
Langue d'enseignement
Français
HFC suggérées
22
Tarifs
$995.00
Niveau 1
$495.00
Niveau 2
$1,341.00
Combo Niveau 1 et Niveau 2
Inscription
Formateurs

Emmanuelle Rivest-Gadbois

Emmanuelle Rivest-Gadbois est physiothérapeute depuis bientôt 15 ans. À travers ses années d’expérience elle a développé une approche novatrice dans la prise en charge de la douleur chronique. Elle a également suivi des formations sur la pleine conscience.

Certificat en gestion de douleur chronique, Université McGill 2016
Formatrice Puncture physiothérapique à l’aiguille sèche à l’OPPQ depuis 2015
Professeure de yoga et yoga thérapeute médical au Professionnal yoga therapy institute aux États-Unis

Stéphanie Thibault-Gagnon

Stéphanie est physiothérapeute clinicienne, chercheure, et formatrice. Elle pratique principalement en rééducation périnéale et pelvienne depuis l’obtention de son diplôme de l’université McGill en 2007. Elle est formée pour œuvrer auprès des femmes et des hommes aux prises avec des problèmes de santé pelvienne, tels que l’incontinence urinaire, les prolapsus pelviens, les problèmes colorectaux, les douleurs pelviennes et génitales, les douleurs durant les relations sexuelles et les troubles liés à la grossesse et à l’accouchement.

En plus de sa pratique clinique, Stéphanie a obtenu son doctorat en science de la réadaptation de l’université Queens en 2019 pour son travail de recherche sur les dysfonctions du plancher pelvien chez les femmes souffrantes de vulvodynie (douleur vulvaire chronique). Elle a travaillé avec plusieurs équipes de recherche multidisciplinaires au Canada et en Australie, qui incluent des urogynécologues et des psychologues/sexologues. Ses expériences lui ont permises de voir à quel point l’approche multidisciplinaire et biopsychosociale est nécessaire pour comprendre les problématiques de santé pelvienne. Stéphanie a effectué plus d’une vingtaine de présentations dans des conférences internationales et locales, et elle a gagné plusieurs prix pour sa recherche incluant des prix de l’International Pelvic Pain Society et du National Vulvoynia Association. Elle a publié une dizaine d’articles scientifiques révisés par des pairs et un chapitre de manuel. Elle possède une expertise sur les douleurs genito-pelviennes et sur les méthodes innovatrices d’évaluation du plancher pelvien tel que l’échographie périnéale.