Sur demande
Événement en ligne

L’activité physique en oncologie pédiatrique pendant les traitements – Bénéfices, applications et conseils.

Pendant la croissance, être actif est un élément essentiel au bon développement de l’enfant. L’activité physique durant l’enfance et l’adolescence vise à maintenir sa force, son endurance physique et son poids corporel. Elle vise aussi à favoriser une meilleure récupération et intégration en milieu scolaire après les traitements. Garder l’enfant/l’adolescent actif peut diminuer son niveau de fatigue, améliorer sa qualité de vie, maintenir la santé de son cœur, améliorer ses capacités fonctionnelles, maintenir ou améliorer sa flexibilité et aider à la santé de ses os.

Objectifs d’apprentissage:

  • Comprendre le portrait de l’activité physique en oncologie pédiatrique au Québec ;
  • Connaître le portrait général de cette population;
  • Prendre connaissance des grandes lignes de la littérature en onco-pédiatrie ;
  • Prendre connaissance des effets à long terme des traitements sur cette population;
  • Connaitre les bénéfices de l’activité physique et les risques de l’inactivité;
  • Prendre connaissance des recommandations aux familles en lien avec l’exercice physique (supervision, sécurité, durée, fréquence, intensité);
  • Identifier les trucs et astuces pour faire bouger les jeunes patients;
  • Comprendre le rôle important des professionnels de la santé pour faire bouger les jeunes patients.

Des études de cas seront présentées (en clinique de jour, hospitalisation sans isolation, hospitalisation en isolement, greffe, fin de vie).

Informations
Public cible
Pour tou·te·s
Langue d'enseignement
Français
HFC suggérées
1
Tarifs
Inscription
Formateurs

Gabrielle Duhamel

Gabrielle Duhamel détient une maîtrise en kinésiologie et est spécialisée en activité physique en onco-pédiatrie.