Enjeu prise en charge: rééducation périnéale et incontinence

Faute de code de paie RAMQ, des médecins spécialistes ne peuvent référer leurs patients souffrants d’incontinence urinaire. 

Nous observons actuellement un ralentissement important des références de patientes atteintes de fuites urinaires par les médecins spécialistes vers les pôles de prise en charge par manque d’un code de facturation dans le registre de la RAMQ. Ce code étant inexistant, il est donc impossible pour le réseau d’accueillir ces patientes. Dans les premiers mois, plusieurs références avaient été faites jusqu’à ce que le tout soit mis sur pause abruptement. Il faut donc retenir qu’un simple code dans la tarification de la RAMQ limite des milliers de québécoises de profiter de ces services spécialisés, efficaces et abordables.

L’AQP implore à une implantation rapide des pôles de prise en charge des patientes atteintes de fuites urinaires : Bien que le réseau soit prêt à accueillir ces patientes, l’acte médical n’existe plus.

Nous vous invitons à prendre connaissance du communiqué complet rédigé par nos administrateurs Simon Dalle-Vedove, pht. Président de l’AQP, Samuel Trottier-Lapointe, pht. M.Sc. Vice-président de l’AQP et Anne-Marie Violette, pht. M.Sc. en rééducation périnéale et pelvienne et secrétaire de l’AQP. 

Documentation de l’INESSS

Communication officielle par l’AQP